Les livres à emporter en voyage

Hello les amis ! Comme vous le savez sûrement déjà, je suis une « book addict ». Depuis mon enfance, j’adore lire et être entourée de bouquins de tous genre. Si bien que j’en achète, j’en achète, ils s’accumulent dans mes placards, je n’ai pas le temps de lire et résultats, je suis frustrée et ne sait pas par lequel commencer. Dans quelques moi, je sillonnerai les sentiers américains et asiatiques dans le cadre de notre tour du monde (un blog sera bientôt créé pour l’événement). Pendant ce voyage, il y aura pas mal de temps morts, notamment pendant les trajets en avion, train ou bus. On ne devra pas trop se charger, je devrais me restreindre si je veux emmener quelques lectures. J’ai finalement opté pour une solution qui a ma vision des choses: je suis passée au numérique! J’étais très réticente quand les liseuses sont sorties dans les kiosques, j’avais du mal avec cette idée de ne plus tourner les pages, ne plus avoir l’objet livre entre les mains. J’avais peur de ne plus acheter de livre. Quand on y regarde, j’ai ma liseuse depuis Janvier maintenant. Je ne l’ai rechargé que deux fois (l’autonomie est vraiment au top), j’ai plus de 3000 livres toujours sur moi, et ils ne pèsent que quelques grammes. Je lis beaucoup plus: je profite de sortir la liseuse pendant les trajets en train. J’achète toujours des livres (mais j’essaie de réduire car mes étagères sont vraiment vraiment pleines… bon ok je récupère les livres abandonnés aux poubelles, et j’accepte les dons des collègues de la fac :D). Je n’ai (presque) pas téléchargé d’ebook illégalement: j’ai pu bénéficier de nombreux ouvrages disponibles gratuitement sur le site de la FNAC, ou même Amazon, et j’ai récupéré les bibliothèques numériques de mes amis, qui étaient déjà bien fournies. J’ai acheté quelques ebooks qui ne m’ont coûté que 4€ chacun en moyenne… Bref, les avantages sont nombreux, et je sais que pour le voyage de 2016-2017, je pourrai lire pendant mon temps libre ou pendant les temps de trajets, et je n’aurai pas besoin de choisir quels livres j’emmène puisqu’ils seront tous avec moi. Ce sera également pratique pour les guides de voyage: on en a une dizaine, vous imaginez bien qu’on ne peut pas tout transporter. Mais beaucoup d’éditions propose leur version numérique gratuitement si on a déjà le guide en version papier.

Bref, vous l’aurez compris, la liseuse numérique, c’est ma petite révolution de cette année, à laquelle j’étais bien réticente au début. Quand je me suis rendue compte que ça n’empêchait personne de remplir leur bibliothèque, et que les personnes qui possèdent une liseuse estiment lire plus qu’avant, plus de doute, c’est vraiment chouette.

J’ai choisi la Kobo Glo HD de la FNAC, d’autres préfèrent celle d’AMAZON, mais elle m’a séduite quant à sa capacité de stockage et sa taille: ni trop petite, ni trop grande. Il existe plusieurs modèle, je pense que chacun peut y trouver son compte. Je ne m’étale pas sur la description du produit, je ne suis pas très douée pour les comparaisons numériques, et il y a des sites spéciaux pour ça.

Maintenant, petite liste exhaustives des bouquins que je veux absolument emmener avec moi en voyage, ou que j’estime dignes d’être lus pendant cette période.

Sur la route, Jack Kerouac
(road-trip au US)

L’appel de la forêt, Jack London
(Alaska)

Seule sur le transsibérien, Géraldine Dunbar
(voyage en train au départ de Moscou)

Le tour du monde en vélo d’appartement, Fabien Palmari & Eric Tournaire
(le voyage pour vaincre le maladie)

La liste de mes envies, Grégoire Delacourt
(l’histoire extraordinaire d’une femme ordinaire)

Le pont de la rivière kwai, Pierre Boulle
(Thaïlande, Birmanie)

Le prisonnier écossais, Diana Gabaldon
(pour s’évader au temps des rois)

La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi, Rachel Joyce
(voyage épique d’un retraité)

Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand
(le voyage pour vaincre le deuil)

Le crime de l’orient express, Agatha Chrisitie
(parce qu’il faut relire ses classiques)

La petite marchande de souvenirs, François Lelord
(sur le Vietnam)

Wild, Cheryl Strayed
(l’envie d’aventure ne s’explique pas)

Sachez que je suis preneuse de titres et d’auteurs pour emporter avec moi l’année prochaine, alors j’attends vos commentaires 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *